mardi 15 juillet 2014

{Tisane cocktail} Alix summertime


Pas de fin de soirée sans tisane ou infusion, c'est comme ça chez moi. Les feuilles de tilleul et de menthe douce sont souvent au rendez-vous et puis elles sont parfaitement rassurantes. Parfois, je tente d'autres suggestions et je propose des mélanges plus travaillés. J'aime particulièrement le mélange du jardin d'Alix, une tisane à la couleur rouge donnée par l'hibiscus.

Je l'avais découverte grâce à Envouthé dans la box Carpediem time, une édition collector réalisée avec la maison de thés Theodor. Cette tisane caractérisée par l'imprudence est bien plus qu'une tisane. Vous pouvez la servir en dessert avec des fruits rouges et une montagne de chantilly, elle sera également géniale en gelée sur des tartines.

Donc, pour changer du sempiternel tilleul-menthe, je me suis essayée à une tisane d'un nouveau genre, la tisane façon cocktail. Et croyez-moi, ce mélange du jardin d'Alix a tenu toutes ses promesses. Ce cocktail que j'ai nommé Alix summertime se sert sans alcool mais certains, un peu plus insolents, y ajouteront quelques traits de triple sec.

Ce cocktail fait partie de la famille des shaken cocktails. Tous les ingrédients sont mélangés dans un shaker avec des glaçons. Prévoyez un pilon pour la citronnelle et les framboises (ces dernières sont à écraser avec délicatesse afin de ne pas broyer les pépins) et une passoire pour obtenir un "jus" sans aspérités. Pour le sirop, j'ai utilisé une des dernières créations de la maison Monin, le sirop de fraise des bois. Il a un goût de fraises bien mûres et une longueur en bouche très fraîche. Dernière astuce, ne lésinez pas sur les glaçons, votre shaker doit en être rempli aux 3/4 environ. Ils vont rafraîchir l'ensemble et donner une texture aérée à votre préparation.


Alix summertime
Pour 1 verre

1/4 de bâton de citronnelle
8 framboises fraîches
2 cl de sirop de fraises des bois
20 cl d'infusion mélange du jardin d'Alix à température ambiante
2 traits de triple sec

Dans un shaker, piler énergiquement 1/4 de branche de citronnelle fraîche. Ajouter les framboises et piler délicatement. Verser le sirop de fraises des bois, l'infusion mélange du jardin d'Alix et le triple sec. Ajouter de la glace. Shaker très énergiquement et passer sans la glace dans un verre pyramide.

samedi 12 juillet 2014

{Astuces} L'huile & la vanille pour parfumer vos desserts


Quand on évoque des desserts, on ne parle pas d'huile sauf que... L'huile est très bon challenger dans certains desserts. Elle sait faire des merveilles dans les magdalenas ou certaines brioches, donne un côté craquant aux pâtes à tarte… Je l'apprécie notamment dans les desserts où les fruits ont la vedette. La vanille quant à elle est probablement plus consensuelle, on la retrouve un peu partout. Son parfum suave et capiteux permet d'aromatiser les huiles de façon intense.

L'été, mon huile chouchou c'est l'huile d'olive. Je la choisis bien fruitée. En hiver, j'utilise plutôt celle de tournesol oléique au goût neutre : elle se marie très bien aux fruits délicats comme la poire ou la mangue. Grâce à leur forte teneur en oméga 9, ces deux huiles résistent très bien à la chaleur : la cuisson au four ou à la poêle leur vont bien. Quel que soit votre choix, n’ayez crainte au niveau du goût, l’ensemble sera très doux.

Pour la vanille, je vous conseille de prendre des gousses bien charnues et souples. Selon leur provenance, elles développeront des goûts légèrement différents. Celles de la Réunion sont plutôt douce, celles de Madagascar ont une belle longueur en bouche, celle de Tahiti révèlent une grande complexité aromatique. Grattée et mélangée vivement à un peu d'huile, les graines d’une gousse et parfois moins (quand elles sont de grande qualité) suffisent à donner beaucoup de saveur à un dessert. Sur le blog des huiles végétales, je vous propose une recette de pêches rôties à l’huile d’olive et à la vanille. Un dessert idéal pour les grandes tablées ! Et voici quelques idées complémentaires mêlant l'huile et la vanille :

  • fruits rouges poêlés à l'huile d'olive + miel d'acacia 
  • figues en cocotte + petits sablés à l'huile d'olive et à la vanille 
  • carpaccio de nectarines + amandes concassées 
  • papillote de poires + raisins secs

mercredi 9 juillet 2014

Sandwich Leerdammer® à l’italienne


Depuis que j'ai mes kids, les pique-niques deviennent un passage obligé, je dirai même un rendez-vous incontournable. Pour eux, dans la liste des courses il y a le ballon et les trottinettes et pour moi, la glacière ! Dedans, je glisse des boissons pour se désaltérer et des sandwichs au fromage que même M. kid mange. Il dit d'ailleurs que c'est bon pour son corps !

Parmi les fromages que nous aimons bien savourer lors de nos sorties, il y a Leerdammer®. Il a une excellente tenue et peut se trouver en format spécial baguette, et j'avoue que c'est très pratique pour ce type de pain. Cette fois, j'étais en pleine inspiration italienne. J'ai mis de la tapenade (pour remplacer le beurre), des tomates, des artichauts sans oublier un peu de jambon de pays. Je vous invite à découvrir la recette sur le site de nos Bel idées.

Vous pourrez également voir les autres idées de la Belteam. Par exemple : les bagels aux légumes du soleil et Boursin® de Sandrine, l'effilochée de poulet au fromage Leerdammer® de Johanna, la salade de mer au fromage Leerdammner® d'Anne-Hélène.

Billet partenaire

dimanche 6 juillet 2014

Kambly's croquant abricots pistache & amandes


A chaque fois que je vois un petit paquet de Kambly dans le placard, j'ai envie que ce soit l'heure du goûter. A vrai dire, j'essaye de trouver une bonne raison pour ne pas ouvrir le paquet de suite, d'où le prétexte de l'heure du goûter. Avez-vous déjà goûté à un biscuit Kambly ? Je vous conseille de ne pas commencer car après, vous ne plus jamais résister à ces délices qui viennent de Suisse (qui existent également en version salée pour les apéritifs).

La maison Kambly a dû savoir secrètement que j'aimais beaucoup leurs biscuits et m'ont proposé un challenge : imaginer une recette avec les éclats croquants, leur dernière création déclinée en version pistache, noisettes et amandes. Légèrement caramélisés ces biscuits conjuguent croustillant, gourmandise et explosion de saveurs. Trois tentations supplémentaires, donc...

Pour imaginer ce gâteau que j'ai appelé Kambly's croquant, je suis repartie des ingrédients composant ces biscuits : des amandes, des pistaches, du sucre, des oeufs, de la vanille. J'y ai ajouté des fruits et j'ai pris des abricots frais qui se marient si bien avec les amandes et les pistaches. Le gâteau est composé d'un biscuit croustillant et moelleux à la fois sur une base de dacquoise, j'y ai parsemé quelques pistaches entières pour redonner du craquant. Au centre, j'ai préparé une crème à la vanille dans laquelle j'ai glissé les abricots coupés en cubes. Pour la finition, j'ai pris les éclats croquants pistaches et amandes (chaque part de gâteau offre ainsi la découverte de deux saveurs complémentaires). Ces biscuits donnent le croustillant final de chaque bouchée.

Cette recette est peut-être un petit longue à réaliser, il faut une bonne heure mais il est facile à exécuter. Vous pouvez tout à fait réaliser le biscuit la veille et bien l'envelopper dans du papier aluminium. Pour la crème à la vanille, n'oubliez pas que la crème fleurette doit être bien froide pour bien monter en chantilly. Et surtout restez bien devant votre casserole au moment de la cuisson de la crème anglaise, ça va très vite ! Bon dimanche !


Kambly's croquant abricots pistache & amandes
Pour 8 à 10 personnes

Pour la biscuit meringué amandes et pistaches
150 g de sucre glace
120 g de poudre d'amandes
35 g de farine
4 blancs d'oeufs
150 g de sucre en poudre
40 g de pistaches entières non salées

Pour la crème à la vanille
15 cl de lait demi-écrémé
3 jaunes d'oeufs
30 g de sucre en poudre
6 g de gélatine
20 cl de crème fleurette
1 gousse de vanille

Pour la garniture aux abricots et la finition
200 g d'abricots frais
1 paquet d'éclats croquants de pistaches Kambly
1 paquet d'éclats croquants d'amandes Kambly

Préparation et cuisson du biscuit meringué
Tamiser la farine, la poudre d'amandes et le sucre glace. Fouetter les blancs en neige et ajouter petit à petit le sucre. Continuer de fouetter jusqu'à obtenir une meringue bien ferme. Incorporer délicatement le mélange farine-poudre d'amandes-sucre glace à la meringue. Placer la pâte dans une poche à douille lisse et confectionner un grand carré de pâte sur un papier cuisson. Parsemer les pistaches sur la pâte puis enfourner dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 minutes. Laisser refroidir complètement sur une grille.

Préparation de la crème à la vanille
Faire ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide. Fouetter les jaunes d'oeuf avec le sucre. Gratter la gousse de vanille : placer les graines et la gousse dans une casserole et verser le lait. Porter le lait à ébullition et le verser sur les oeufs tout en fouettant vivement. Reverser le tout dans la casserole et faire cuire à feu très doux, en remuant constamment, jusqu'à ce que la préparation nappe la cuillère en bois. Porter hors du feu et verser dans un saladier. Essorer la gélatine et l'incorporer dans la préparation. Laisser refroidir. Fouetter la crème fleurette en chantilly et l'incorporer délicatement dans la préparation à la vanille.

Montage et finition du gâteau
Détailler les abricots en cubes. Poser un cercle à pâtisserie carré sur le biscuit meringué et ôter les chutes. Placer le carré sur le plat de service ou bien sur une semelle cartonnée (pour le déplacer facilement). Disposer un peu de crème à la vanille sur le biscuit, parsemer les abricots puis recouvrir de la crème à la vanille. Placer au frais pour 2 heures. Enlever le cercle. Poser les biscuits d'éclats croquants sur le gâteau et servir de suite.