lundi 14 avril 2014

Verrines de Boursin cuisine®, courgettes et jambon cru


Pâques, c'est souvent le moment où on a envie de saveurs fraîches, de petites choses qui vont changer le quotidien. Pâques, c'est aussi la fête et un bon prétexte pour commencer le repas par un apéritif. Comme je me réserve pour le chocolat (comment ça ce n'est que pour les enfants ? ;-)), j'ai préparé des verrines légères à base de Boursin cuisine®, de courgettes et de jambon cru. En 10 minutes top chrono, elles sont prêtes. Petits et grands ont déjà testé, et ils ont adoré !

Avec la Bel Team, nous vous avons préparé tout un dossier sur le thème de Pâques. Au menu de cette chasse gourmande au fromage : des salades, des verrines, des préparations aux oeufs... Retrouvez toutes nos recettes sur le site Nos BEL Idées ! Belle semaine à tous !

jeudi 10 avril 2014

Salade de rhubarbe et fraises infusées à la verveine et à la vanille


La première rhubarbe. Elle était si belle dans son cageot sur l'étal du primeur, d'un joli rose un peu soutenu. J'ai craqué. A côté, il y avait des fraises gariguettes et quelques framboises. J'ai craqué aussi.

Rentrée à la maison, je me suis rappelée d'une recette où la rhubarbe était pochée dans un sirop à la verveine. J'avais très envie d'essayer. La recette était dans un ancien numéro d'Elle à table, je l'ai retrouvée. J'étais prête.

La verveine, malgré ce que l'on pourrait croire, n'est pas réservé à l'usage unique de la tisane (que j'adore au passage). Avec son petit côté citronné elle twiste les salades de fruits avec délicatesse ; elle est intéressante en papillote avec du poisson blanc ; et même de la volaille. Pour le sirop, n'oubliez pas d'y inclure de la vanille, vous allez adorer son côté un peu suave qui répond très bien à l'acidité des fruits.

J'ai beaucoup aimé cette recette très fraîche. Pour une version un peu plus gourmande, je vous suggère d'ajouter un peu de yaourt grec ou de mascarpone détendu avec du yaourt. Dans l'assiette c'est presque l'été et assurément le bonheur.

Salade de rhubarbe et fraises infusées à la verveine et à la vanille
Pour 6 personnes

250 g de fraises
250 g rhubarbe
125 g de framboises
60 g de sucre roux
20 cl d'eau
1 gousse de vanille
10 feuilles de verveine citronnelle fraîches ou sèches

Préparation et cuisson
Laver la rhubarbe, la couper en tronçons en retirant les fils. Disposer les fraises et les framboises dans un saladier. Faire chauffer le sucre avec l'eau, ajouter la gousse de vanille coupée en deux et raclée et les feuilles de verveine. Faire pocher la rhubarbe pendant 5 minutes. Laisser tiédir et verser le contenu de la casserole sur les fraises et les framboises. Lorsque la salade est froide, la placer au réfrigérateur jusqu'au service.

vendredi 28 mars 2014

Le meilleur goûter du monde



Ces derniers jours la pluie a dégringolé du ciel sans trop de répit. Les températures de printemps ont fortement chuté et le goûter a repris des allures hivernales. Dans mes souvenirs d'enfance, il y avait du pain frais où le beurre vient légèrement s'écraser sur la mie et du chocolat (en barre ou en poudre). Pour les temps bien frisquets, j'y ajoute un chocolat chaud bien épais qui vous cale douillettement dans le canapé. Et ce goûter là, c'est probablement le meilleur du monde.

En fonction de vos goûts, n'hésitez pas à varier le dosage de chocolat tant pour la texture que pour le goût. Certains préféreront utiliser un chocolat un peu corsé et d'autres plus rond. Pour le chocolat à boire, je préfère un dosage rond et mélange parfois du chocolat noir à 70% avec une petite proportion de chocolat au lait. Sinon, je prends du 61% qui offre une saveur très équilibrée. Pour les tartines, je suis fan du 70% mais souvent les enfants apprécient des saveurs plus lactées. Le chocolat, c'est comme on aime !


Chocolat chaud et tartines au chocolat
Pour 4 personnes

Pour le chocolat chaud
120 g de chocolat
40 cl de lait

Pour les tartines au chocolat
4 grandes tranches de pain
du beurre
du chocolat noir

Préparation du chocolat chaud
Casser le chocolat en morceaux à la main ou au couteau et le disposer dans un saladier. Porter le lait à ébullition et le verser sur le chocolat. Remuer à l'aide d'un fouet. Reverser le chocolat dans la casserole et poursuivre la cuisson pendant 1 à 2 minutes. Servir de suite.

Préparation des tartines au chocolat
Râper le chocolat. Beurrer les tranches de pain et parsemer le chocolat râpé dessus. Servir de suite.

lundi 24 mars 2014

Poêlée de quinoa aux aiguillettes de volaille et aux abricots


Les premiers jours de printemps ça vous donne des envies de légèreté. Un peu comme en début d'année où il est de tradition de prendre de bonnes résolutions, on a envie de se faire encore plus de bien dans l'assiette mais on veut aussi de la nouveauté... Je suis tombée sur une nouvelle collection des éditions Larousse "saveur et bien-être". 3 ouvrages sont déjà sortis dont Quinoa, boulgour et autres céréales de Valéry Drouet.

Dans mon placard, j'ai plein de sortes de céréales mais j'avoue que ma main plonge beaucoup plus naturellement vers les pâtes, les lentilles ou le riz que vers le quinoa ou le millet. Ce livre, à l'instar du Nature, simple, sain et bon d'Alain Ducasse et Paule Neyrat (diététicienne) fait redécouvrir avec gourmandise et sans complexes ces céréales dont on ne sait pas toujours comment les cuisiner.

Ici c'est le docteur Florence Solsona, nutritionniste, qui donne ses conseils. Le langage est précis et apporte des informations intéressantes. Les recettes sont vraiment gourmandes et les photos de Pierre-Louis Viel mettent en appétit. On passe de l'apéritif au dessert avec un sentiment de légèreté, de facilité : pas de recette compliquée, elles sont applicables au quotidien et variées. Quinoa, boulgour, épeautre, kamut, orge, avoine, millet, sarrasin... Il y en pour tous les goûts.On y retrouve aussi des recettes végétariennes mais ce n'est pas le coeur de l'ouvrage.

J'ai testé cette recette qui en a surpris plus d'un à table. Et j'ai vu avec plaisir tout le monde se resservir. C'est un plat sucré-salé un peu fusion food, léger et nourrissant. Une jolie découverte.

Poêlée de quinoa aux aiguillettes de volaille et aux abricots
Pour 4 personnes

300 de quinoa blanc
16 aiguillettes de poulet
12 abricots secs moelleux
2 cuillères à soupe de miel liquide
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
80 g de pistaches non salées
3 cuillères à soupe de sauce soja "salée"
3 cuillères à soupe de sauce soja "sucrée"
1/2 botte de ciboulette
25 g de beurre
sel, poivre

Préparation et cuisson 
Rincer soigneusement le quinoa dans une passoire. Le placer dans une casserole avec deux fois son volume d'eau froide. Saler puis porter à ébullition, puis laisser cuire 7 à 8 minutes à feu moyen. Oter du feu, couvrir et laisser le quinoa gonfler pendant 15 minutes.

Pendant ce temps, détailler les abricots en lamelles et concasser grossièrement les pistaches. Dans une grande poêle, faire chauffer l'huile d'olive et y saisir les aiguillettes de poulet sur les deux faces. Saler légèrement et poivrer. Verser le miel puis ajouter les morceaux d'abricots et les pistaches concassées. Laisser légèrement caraméliser et verser les deux sauces soja. Poursuivre la cuisson 3 à 4 minutes sur feu vif.

Finition et service
Egoutter le quinoa et le mélanger avec le beurre. Répartir le quinoa dans des assiettes, ajouter les aiguillettes de poulet aux abricots et aux pistaches. Ciseler la ciboulette et la parsemer sur les assiettes. Servir de suite.